Bilan

Kouadio Koné, milieu hors catégorie du TFC

Publié le 13/10/2020 à 12:34 - LFP

Partager

Titulaire dans l’entrejeu toulousain lors des six journées disputées en Ligue 2 BKT, Manu Kouadio Koné (19 ans) confirme tout son potentiel, notamment par les stats.

« Kouadio est un milieu vraiment hors catégorie », a rapidement constaté cet été Branco van den Boomen, nouvelle recrue toulousaine du mercato, au sujet de Manu Kouadio Koné, pépite de 19 ans qui démontre une belle sérénité et des stats des plus parlantes. Déjà chez les catégories de jeunes au TFC, ses atouts sautaient aux yeux : une vision du jeu au-dessus de la moyenne, tout comme l’était sa couverture de balle qui en faisait un redoutable milieu. De belles promesses qui ont failli être balayées par une blessure importante subie peu après son arrivée au club.

Mais Koné a fait preuve d’un « mental de fer et de persévérance », selon Jean-Christophe Debu, entraîneur National 3 du TFC. Son coach en U17, l’ancien buteur du club Anthony Bancarel, a lui « vraiment découvert son caractère », à cette occasion. Et ce, avant de lui faire pleinement confiance en 2017/18 (25 matchs), saison marquée par un titre de vice-champion de France, le n°10 sur le dos. A partir de là, Kouadio Koné a rapidement franchi tous les échelons avec succès, du National 3 à la Ligue 1, puis actuellement en Ligue 2 BKT, grâce à « sa maturité ou encore sa capacité d’initiative et à supporter la pression », résumait Debu en novembre dernier sur les médias du club.

Un profil qui affiche quelques similitudes avec un ancien de la maison violette. Comme un certain Moussa Sissoko, il est né en banlieue parisienne, où il a débuté sa formation avant de la parfaire en rejoignant le Toulouse FC. Comme son aîné, il affiche ballon aux pieds une séduisante combo technique-puissance lui permettant d’effacer ses adversaires. Plus axial, Manu Koné (1,86m) rappelle en effet une dizaine d’années plus tard l’international français révélé avant lui au TFC.

Deuxième effectif le plus jeune de la saison, le Toulouse FC s’appuie sur plusieurs jeunes éléments, dont fait partie Manu Koné. A 19 ans, ce dernier n’est que le 5e plus jeune joueur d’un effectif toulousain qui compte cinq joueurs nés en 2001, en plus d’Antiste (2002). En revanche, le Francilien, passé par le Paris FC (2012-15) ou encore l’INF Clairefontaine, est bien l’un des plus importants du système de Patrice Garande avec ses six titularisations cette saison et le 4e meilleur temps de jeu de toute l’équipe (517 min), soit le plus élevé des Pitchouns.

Lui qui a découvert la Ligue 1 Uber Eats avant la Ligue 2 BKT – lors de la J38 de la saison 2018/19 et une titularisation face au DFCO (défaite 2-1) – fait bien partie des pépites du TFC finaliste de la Gambardella en 2019.

N°1 au classement des dribbles réussis

Individuellement, Kouadio Koné affiche les mêmes qualités aperçues avec Antoine Kombouaré à l’étage supérieur. Ainsi, celui qui a endossé cette saison le n°8 démontre une certaine habilité, en dominant le classement des dribbles réussis en Ligue 2 BKT (20) pour une réussite impressionnante de 80% ! Seuls Romi Kouamé (ESTAC, 23 ans) avec son rutilant 91,7% de dribbles réussis (11/12) et Amine Bassi (ASNL, 22 ans), également crédité d’un joli 91% (10/11), font mieux parmi ceux à avoir tenté plus de dix dribbles sur l’exercice en cours.

Cette efficacité de Koné contribue à faire du Toulouse FC l’équipe qui dispose du meilleur pourcentage de réussite sur ses dribbles tentés (60%). Les Chamois sont du reste les seuls à en avoir réussis davantage (85 contre 68), en six journées.

N°2 au classement des duels remportés

De nouveau appelé ce mois-ci par Jean-Luc Vannuchi pour un stage en U20 après y avoir été buteur en amical face à son ancien club du PFC en septembre, le milieu toulousain pointe aussi à la 2e place du classement des duels remportés (56), à une petite longueur seulement du leader, David Douline (Rodez). Troisième à celui des duels disputés, l’international U20 affiche 57% de réussite, fort d’un physique déjà étoffé.

De même, des chiffres qui illustrent bien les forces de sa formation, puisque les Violets pointent en tête des classements des duels disputés (758) et gagnés (400). Autre catégorie statistique où l’actif Koné brille cette saison, celle des tacles. Le Toulousain en a tentés 18, soit le 2e total le plus important du championnat.

Finalement, c’est dans le dernier geste qu’il faut regarder pour voir un secteur à améliorer, puisqu’il n’a pas encore accroché le cadre sur ses tentatives cette saison. Mais la pépite toulousaine le sait déjà : « je tire beaucoup à l’entraînement. Ce qui doit me permettre de le reproduire en match. Je sais que j’ai une bonne frappe ». Et l’actuelle série d’invincibilité du TFC ne peut que l’encourager à prendre sa chance, lui qui n’a pas manqué une seconde des quatre derniers matchs du Toulouse FC.