J36

Le Paris FC se relance pour les Play-offs face à Toulouse

Publié le 01/05/2021 à 17:07 - AD

Partager

En ouverture de la 36e journée de Ligue 2 BKT, le Paris FC a réalisé une très belle opération en disposant du Toulouse FC, un concurrent direct, dans les derniers instants ce samedi (3-1). Le club de la capitale revient à la 5e place.

Le Paris FC grand gagnant du choc. En s’imposant dans les derniers instants de la rencontre face au Toulouse FC lors de la 36e journée de Ligue 2 BKT samedi (3-1), le PFC fait une grosse opération dans la course à la montée. Trois points qui permettent aux Parisiens de s’emparer provisoirement de la cinquième place du classement, significative de Play-offs, en attendant le déplacement de l’AJ Auxerre à Caen samedi (20h). De son côté, le TFC perd gros et voit Clermont rester à quatre longueurs devant et qui pourrait s'envoler lundi en cas de succès à Grenoble.

Un choc qui démarre fort

Ce choc décisif dans la course à la montée tient toutes ses promesses. En un peu plus d’un quart d’heure de jeu seulement, les deux formations se rendent déjà coup pour coup. Sur une première alerte devant le but de Vincent Demarconnay, la défense parisienne parvient à se dégager en jouant sur Gaëtan Laura. L’attaquant du PFC part en contre, puis temporise au niveau du point de corner gauche, avant d’ajuster un centre pour Warren Caddy dans la surface. Lequel décale intelligemment pour Moustapha Name qui reprend directement d’une volée du droit. La frappe du milieu de terrain est trop écrasée mais vient tout de même trouver Florian Martin qui dévie la trajectoire et conclut de près du gauche malgré la présence de Ruben Gabrielsen (1-0, 12e).

Sonné, le TFC se montre solide et vient répondre à son adversaire quelques minutes plus tard. Branco van den Boomen profite d’une relance de la défense du PFC qui lui revient dessus pour adresser un centre au second poteau et trouver la tête de Vakoun Bayo. Le meilleur buteur du championnat dans les airs (5) ne se trompe pas et inscrit son cinquième but en 2021 (1-1, 16e), plus que tout autre joueur de Toulouse. Après un début de rencontre animée avec deux réalisations en l’espace de quelques minutes, le rythme de la rencontre redescend, les deux formations peinent à se rapprocher des cages adverses.

Le PFC s’accroche aux Play-offs

Au retour des vestiaires, le match entre le Paris FC et le Toulouse FC est beaucoup moins ouvert qu’en première période : aucune des deux ne souhaite prendre de risque. Une grosse bataille se livre au milieu de terrain et laisse place à peu d’occasions entre les deux formations. Si les Toulousains pensent obtenir un pénalty sur une incursion dans la surface d’Amine Adli (58e), ce sont bien les Parisiens qui se procurent les meilleures occasions de la seconde période. Mais la formation de René Girard manque d’inspiration au niveau de la conclusion. De son côté, Patrice Garande est tout proche de réaliser un coaching gagnant avec l’entrée de Rhys Healey. Quelques secondes après être apparu sur le terrain, l’attaquant anglais passe tout près d’inscrire un but libérateur pour le Toulouse FC. Sur un centre venu de la gauche, le remplaçant saute plus haut que tout le monde au point de pénalty, mais voit sa reprise passer à quelques centimètres du but de Vincent Demarconnay.

Mais le PFC s’accroche à son rêve de montée. Dans les derniers instants de la rencontre, Ali Abdi, entré en cours de jeu lui aussi, vient délivrer son club en offrant une superbe passe décisive pour Moustapha Name. A la suite d’un corner et d’un ballon qui traîne dans la surface, le nouvel entrant adresse une passe lobée pour le Sénégalais qui vient croiser sa tête et battre le portier toulousain (2-1, 86e). Dans les arrêts de jeu, Saïd Arab conclut le succès parisien en faisant le break sur un contre lancé par Ali Abdi, encore lui (3-1, 94e). A l'issue de cette rencontre, le Paris FC peut toujours espérer une place en Play-offs en reprenant provisoirement la cinquième place du classement. Le Toulouse FC, quant à lui, peut s’en vouloir et va devoir rapidement repasser la marche avant.